images classées

jeudi 23 décembre 2010, par SebMénard

proposition d’écriture fbon en ligne ici - et le texte AnCé t. - ajouts : scans des copies issues de l’Image fantôme, Hervé Guibert, Minuit, telles que données par fbon soir d’atelier.

(dans l’salon)

avec au mur des cadres blancs noirs ou bien transparents seulement la vitre de verre déjà c’est moins cher les cadres à ce prix là et c’est vrai qu’les avoir là sur’l’mur ça t’fait comme des mondes tu sais très bien qu’avec celle-là tu pars y’a juste à r’garder – one wall two jails tu te souviens très bien elles sont toutes bleues les lettres mais là avec le noir et blanc et plein soleil dans la gueule – le chemin de terre Kalandia les klaxons les haut-parleurs les panneaux les femmes d’un côté les hommes de l’autre un vendredi matin one wall two jails – à savoir comment on exagère après ça si on faisait un pas d’côté pt’êt qu’ils nous aligneraient là comme de lapins et ça s’voit pas dans le cadre transparent sur le mur du salon – mais ça t’suffit en fait et donc elle était au mur celle-ci dans un cadre transparent on peut quand même s’demander c’qui reste du réel c’qui tient dans la boite c’qui tient là sur’l’clavier

(la salle de bain)

enfin c’est vraiment à s’demander comment qu’ça marche avec la lumière rouge et les odeurs d’liquides nos corps dans la pièce noire et c’qui passe du réel d’un bac à l’autre – à peu près sûr qu’ça s’construit comme ça depuis le négatif et c’qu’on écrit sur l’enveloppe ou la pochette tu les ranges dans des enveloppes ou des pochettes le temps qu’tu passes à inspecter les bouts’d’pelloches le temps qu’tu passes à en choisir une à la mettre dans l’agrandisseur mise au point exposition les différents bacs et après elles sont toutes collées comme ça sur la faillance de la douche – ah oui voilà la faillance de la douche parce qu’en fait pendant tout c’temps là la photo tu l’as bien dans l’oeil là et puis après quand tu viens pisser – le chiotte est juste à côté d’la douche – tu la revois encore et ça t’revient le réel en pleine gueule

(sur’le blog)

les photos qu’on n’a pas qui sont pas rangées dans l’salon ou dans la salle de bain ou dans les négatifs parfois c’est parce que pas’l’temps ou plus d’thunes alors l’appareil bah non – encore que maintenant sur Internet si t’as d’quoi acheter en grosses quantités ça fait pas grand chose non plus l’autre jour quasiment deux euros cinquante les tri-x c’est pas mal – enfin sur’l’coup tu l’avais pas et ça t’reste ça t’reste dans l’oeil ça’t’colle le réel et donc tu l’as écrit quelque part on a d’autres systèmes comme ça de rangement pour ces photos là tu cliques sur le lieu par exemple Palestine et puis pomme-F si tu t’souviens d’un mot quelque chose enter et ça devrait revenir le texte en question comme ça surligné en vert à l’écran – maintenant on peut se demander est-ce que je rangerais aussi des photos comme ça en les écrivant si j’avais eu un appareil photo ce jour-là.

SPIP | squelette | | soutenir les auteurs | ISSN 2495-6910 | Suivre la vie du site RSS 2.0