Accueil du site > Carnets | SebMénard > Carnets des plaines > Monstre des soupapes | Roumanie, la route la plaine > On roule plein Nord et on s’arrête au pied des montagnes

On roule plein Nord et on s’arrête au pied des montagnes

samedi 7 juillet 2012, par SebMénard

retour au sommaire

retour à la planche-contact

retour au texte précédent


troisième version

On roule plein Nord et on s’arrête au pied des montagnes — on fait un campement et on mange des viandes fumées en attendant la nuit — on a deux mille mètres à monter et c’est calme — les eaux gelées s’écoulent et claires — quand la nuit arrive on lave nos corps dedans et tout autour les bêtes s’éveillent — l’odeur des herbes dans le frais.


seconde version

On roule plein Nord et on s’arrête au pied des montagnes — on fait un campement et on mange des viandes fumées en attendant la nuit — on a deux mille mètres à monter et c’est calme — les eaux gelés s’écoulent et claires — quand la nuit arrive on lave nos corps dedans et tout autour les bêtes s’éveillent — l’odeur des herbes dans le frais.


première version

On roule plein Nord et on s’arrête au pied des montagnes — on fait un campement et on mange des viandes fumées en attendant la nuit — on a deux mille mètres à monter et c’est calme — les eaux gelées s’écoulent et claires — quand la nuit arrive on lave nos corps dedans.

SPIP | squelette | | soutenir les auteurs | ISSN 2495-6910 | Suivre la vie du site RSS 2.0