journal permanent | 17 septembre 2012

lundi 17 septembre 2012, par sebmenard

Sur son site Guillaume Vissac dit qu’il ne sait pas s’il fait partie de la même « génération poussière » que celle dont je parle — dans Génération poussière — justement — et je n’en sais rien — même si je sais bien aussi qu’il ne doit pas en être très loin — lire son journal — après il dit que la huit — elle est terrible — quand on écrit on sait jamais vraiment pourquoi — et la plupart du temps c’est un acte tout à fait détaché — c’est à dire sans attente immédiate de retour — quelque chose comme ça — mais ça donne tout de suite une autre dimension qu’on nous lise — et qu’on en dise quelque chose (c’est absolument pas clair — faudra revenir sur tout ça) (et puis aussi sur le truc de lire à voix haute — être entendu).


Sinon c’est boulot et puis refaire des plans — ça va venir — faire le ménage dans Ramallah les étoiles — parce que ça devait être fait et puis non — et puis je sais pas comment ranger tout ça bien comme il faudrait — en fait les outils — reprendre dans l’ordre — j’ai écrit tout ça directement dans le site et c’est dans une rubrique quelque part — puis ensuite j’ai repris tout ça dans un fichier texte je pense — mais ça devait être impossible — j’ai construit des pages web en html — c’est très simple mais ça reflétait pas mal l’idée — mais en réalité c’était beaucoup trop tôt en ce qui concerne le texte — vraiment les mots — alors ensuite j’ai repris tout ça dans un logiciel de traitement de texte mais ça ne fonctionnait pas vraiment — alors j’ai téléchargé Sigil et je me suis fait un epub et ça colle pas trop mal — mais désormais je fais pleins d’autres corrections et je vais surtout supprimer parce qu’il faut supprimer — et alors quoi — on fait quoi — maintenant.


Pareil pour les fantômes — non pas vraiment — écrit dans un cahier à la main pour certains y’a vraiment un bout de temps — et puis d’autres peu à peu dans le site — et puis les photos — ça venait surtout depuis les photos — et puis des trucs autour — tout ça réunis dans des pages web — maintenant j’aimerais bien en prendre une petite partie seulement et puis reprendre et enlever le qui — ça ferait beaucoup de bien certainement — d’enlever le qui — quand je lis ça à voix haute j’enlève presque tout le temps le qui — à la place rien ou bien autre chose — quoi penser.


Ce qu’on cherche — on cherche — nous cherchons — ça devrait commencer avec des mots comme ça — le prochain génération poussière.

SPIP | squelette | | soutenir les auteurs | ISSN 2495-6910 | Suivre la vie du site RSS 2.0