journal permanent | 24 novembre 2012

samedi 24 novembre 2012, par sebmenard

Comprends pas : Notational Velocity — application dans laquelle je prends mes notes habituellement — le journal permanent en particulier et beaucoup d’autres choses — mange mes textes — ça disparaît depuis deux jours — j’ai sauvegarde via SimpleNote donc je récupère en ligne — tout apparaît sur l’iPod mais pas sur la machine — peut-être passer à autre chose — Day One peut-être (payant) — du coup je me récupère un fork appelé nvALT — les fichiers apparaissent lentement.


Dans l’article de Thomas Villatte sur son blog à propos de Guillaume Vissac — « mon journal c’est un jogging de la langue ».


Entendre cette langue que nous avons entendue toute l’année passée (la comprendre encore) — marcher au bord de la rivière — regarder le fleuve — regarder les eaux les bateaux leurs bois — des bêtes devant leur maison — le goût de la bière — parler.


A. part plus au Sud — on parle une dernière fois dans le soir — liste des sujets abordés : s’installer — avoir un endroit où revenir — avoir un boulot de merde (c’est les mots) — avoir un bon boulot — avoir un champ (ce qu’on met dessus) — les containers — le vent dans la gueule — emmener une ordinateur — manger des bons produits — économiser des tunes — donner des tunes — faire un tour et apprendre des trucs sur la route comme ça — l’histoire des types avec leurs deux ânes qui cueillent des baies des orties.


Le goût de la vodka pure.

SPIP | squelette | | soutenir les auteurs | ISSN 2495-6910 | Suivre la vie du site RSS 2.0