la route | 12

mercredi 23 janvier 2013, par sebmenard

pour être clair :

- l’un d’entre eux serait le personnage principal
- par exemple il dirait des répliques avec les mots affoner — user — fatiguer — la gueule.
- par exemple il dirait des répliques comme celle-ci :

« on va rouler toute la nuit jusque la capitale on arrivera juste à temps pour finir un fût dans un rade et après on regardera le jour se lever le cul dans l’herbe »

- en fait en arrivant il descendrait de la bagnole et il irait directement causer à des types ou des filles et on le retrouverait le lendemain le cul dans l’herbe et la gueule en vrac
- les autres derrière la vitre de la bagnole ils prendraient des images de la route qui défile du ciel
- mais il n’y a pas de personnage principal
- or donc ils alignent des mots dans leur carnet et il y en a toujours un pour demander pourquoi t’écris
- l’un d’entre eux répond je sais pas
- un autre en conduisant dit c’est très bien comme ça
- dans le loin dans la poussière c’est flou sans doute.

photographie au 5D le 1er juin 2012.

SPIP | squelette | | soutenir les auteurs | ISSN 2495-6910 | Suivre la vie du site RSS 2.0