On n’a pas de langue

lundi 25 février 2013, par sebmenard

(...)

pas de langue

on n’a pas de langue

on n’a pas de langue on n’a pas de mot

y’a rien

c’est mort

c’est tout mort

on n’a pas de langue

on ne sait pas quoi on ne sait plus c’est marre

chut

Au loin on entend l’accent d’un présentateur de journal radiophonique et ça se déverse les mots — on entend le bruit d’une benne à ordure ses gyrophares dans le noir — on entend au loin quelque chose mais on ne sait rien.

Au loin on entend le bruit d’une ferraille — c’est une ferraille qui se frotte — deux ferrailles deux morceaux de ferraille l’un contre l’autre et ça râpe ça grince — ferrailles.

SPIP | squelette | | soutenir les auteurs | ISSN 2495-6910 | Suivre la vie du site RSS 2.0