journal permanent | 22 mars 2013

vendredi 22 mars 2013, par sebmenard

Bilan travail du jour : commencé 7h21 dans le train — pris quarante (40) minutes pour manger le midi — sort de la dernière réunion à 19h44 assez de temps pour prendre le 19h53 c’est le dernier faut pas le louper.


Je ne sais pas quoi penser de ce genre de bilan à l’instant le temps passé du jour à bosser — ce qui s’additionne ainsi ça vaut quoi — aussi parce que l’impression parfois d’avoir double emploi du temps mais impossible à faire coïncider — celui des heures passées à trouver de quoi bouffer et celui des heures passées pour le lire écrire — sans doute que l’un l’autre se chevauchent se mélangent parfois pas tout le temps certainement pas — faut que ça tiendre — oui — tiendre.


Dans le journal de Guillaume Vissac je relève ceci :

Vers 18h une courte averse jaune que la photo malcapte, donc recours à l’écran pour forcer les couleurs.

Le malcapte c’est déjà fortement intéressant mais c’est autant le geste lui-même finalement — l’averse jaune dont on veut faire une image mais c’est image justement — qu’est-ce que c’est — qu’est-ce qu’on lui donne comme couleur nous-même déjà dans notre œil et dans le corps quelle couleur on donne aux choses dont on veut faire une image — jusqu’à quel point notre geste tient-il — et puis même chose pour les mots.


Je viens d’écrire « et puis même chose pour les mots » — sais pas pourquoi cette façon de plus en plus souvent de considérer ces deux gestes très proches — faire des mots des images — faire des images — voir ce commentaire.

SPIP | squelette | | soutenir les auteurs | ISSN 2495-6910 | Suivre la vie du site RSS 2.0