journal permanent | 19 août 2013

lundi 19 août 2013, par sebmenard

Aime assez le texte d’Arnaud Maïsetti intitulé À la main :

À la main, c’est parfois regarder la batterie descendre, ôter la wifi, descendre la lumière au plus bas, taper plus vite, et parfois, cela ne suffit pas pour

Sinon c’est le retour : le matin on se lève dans une capitale de l’autre côté du continent et le soir on se couche presque au bord de l’océan — épuisé usé pas lu pas écrit pendant quasi deux semaines mais le sentiment tout de même d’avoir marché debout — sans doute qu’il fallait être là — ce qu’il reste je ne sais pas — peut-être un peu moins le mot frontière.

SPIP | squelette | | soutenir les auteurs | ISSN 2495-6910 | Suivre la vie du site RSS 2.0