journal permanent | 17 septembre 2013

mardi 17 septembre 2013, par sebmenard

J’entre dans la gare et je vois des silhouettes grises — elles s’engouffrent dans le train et je me dis c’est bien ça : il reste à s’organiser une autre façon de gagner de quoi vivre (ceci : toute l’énergie est mise dans la journée de boulot et quand le soir est là — quoi faire comment faire pour puise un peu plus pour l’essentiel — lire écrire les images les projets — tracer des chemins).

SPIP | squelette | | soutenir les auteurs | ISSN 2495-6910 | Suivre la vie du site RSS 2.0