Poème incapable [24/29]

samedi 25 janvier 2014, par SebMénard

J’ai pensé aujourd’hui que j’étais un incapable — non : j’ai pensé aujourd’hui et plus précisément — que chacun de mes poèmes étaient des incapables. Et j’ai trouvé ça magnifique — écrire des poèmes incapables — des poèmes de loosers mangnifiques et tendres. J’ai constaté que ce n’était absolument pas compétitif — et ça m’a réjoui. J’ai pensé que ce n’était pas flexible et ça m’a fait sourire. Je me suis dit que ce n’était absolument pas sérieux et c’était encore mieux comme ça. On aurait pu me dire aujourd’hui que c’était profondément irresponsable et j’aurais trouvé ça beau. Les loosers déclamatoires sont toujours magnifiques et tendres — j’ai pensé.

SPIP | squelette | | soutenir les auteurs | ISSN 2495-6910 | Suivre la vie du site RSS 2.0