journal permanent | 20 juin 2014

vendredi 20 juin 2014, par SebMénard

Ce que dit Karl Dubost dans cet article est très vrai et s’applique – certainement – à beaucoup de situations – je retiens :

Je suis une crapule. Je n’ai rien fait. Nous sommes des crapules quand nous n’aidons pas, quand nous restons en dehors de peur de changer les choses et les comportements. Nous ne sommes pas mieux malgré nos idéaux.


Pour préparer la lecture de demain repenser aux conseils de François : calme et précision – respiration – articulation – pas besoin d’en lire beaucoup – aller lentement – laisser les mots faire.


Le soir discussion en anglais dans le jardin avec l’odeur de viandes grillées – hâte de repartir sur les routes car perdu beaucoup d’expressions de cette langue – je cherche mes mots.


| note |

où les eaux se mêlent
ces lieux
je pense alors
aux eaux du Danube aux eaux de l’Europe
à Sulina
je crois que j’aimerais être
à Sulina
on ira encore
à Sulina

SPIP | squelette | | soutenir les auteurs | ISSN 2495-6910 | Suivre la vie du site RSS 2.0