journal permanent | 25 août 2014

lundi 25 août 2014, par sebmenard

Lecture des notes de Fred Griot – beaucoup de choses à propos d’écrire :

di 27.07.14

Dublin. Paris.

je ne lirai rien, je n’écrirai pas, je n’écrirai rien durant ce voyage… mais, comme par enchantement, ou par un souci de la recherche au retour retrouvée, je me remets à lire, et à écrire à nouveau seulement dans l’avion qui nous ramène.

(…)

me 30.07.14

Paris.

ciel bleu.

de la difficulté à reprendre le fil de la recherche, de l’écrire. à lire même, par défaut de parvenir à mieux. mais c’est sans doute que l’on ne peut être dans cette tenue continue sans cesser parfois, sans se laisser aller de temps en temps.

me 06-07.08.14

(…)

lac
baignade du soir, baignade du matin écrire ? écrire quoi ?
rien.
de ces moments entre choses faites, menées, et choses non encore faites, menées, pensées, soupçonnées même.

ve 15.08.14

Mont-Lozère, Pont-de-Montvert.

landes, rivières profondes.

grand bien de ne pas écrire.


De mon côté : j’ai l’impression que je ne peux rien écrire tant que je n’aurais pas fini les corrections et la mise ensemble des carnets – ça ne veut pas dire que j’avance vite – mais la tête est à ça.


Donné 90° de rotation au bureau – ça joue.

SPIP | squelette | | soutenir les auteurs | ISSN 2495-6910 | Suivre la vie du site RSS 2.0