Avec le soleil en arrière-plan

lundi 28 mars 2011, par sebmenard

seconde version

Avec le soleil [1] en arrière plan — un trou béant [2] — un immeuble en construction [3] et les appareils photos [4].


première version

avec le soleil en arrière plan (1) - un trou béant (2) - un immeuble en construction (3) et les appareils photos (4)

1. le soleil se couche et il fait chaud Ramallah tu marches avec elle dans la ville et les photos

2. c’était un trou immense et pas la première fois que tu le voyais - tu aurais dit peut-être une trentaine de mètres comme ça dans la terre - et les sacs plastiques les pneus usés balancés dedans tout autour le grillage

3. un type en bas est là sur sa chaise qui boit du café du thé - le paquet de cigarettes toujours sur une petite table - les sacs de ciment les morceaux de briques de la brique blanche et les ombres à travers les fenêtres à travers l’immeuble - les pièces noires les pièces au soleil - les déchets tous autour comme des montagnes

4. tous à jouer tiu tiu tiu les fusils en bois dans leurs mains les bouts de plastiques au bout d’une petite corde pour se le mettre sur le dos la poussière sur leurs pieds leurs mains - les tee-shirts troués le soleil il se couche derrière ils jouent à la guerre (5)

5. cette photo existe - elle est quelque part entre leurs mains elle est où - ils l’ont balancée - ils sont arrivés au camp ils ont montré à tout le monde leur photo ils ont posé là devant avec leurs armes en plastiques leurs pistolets en bois - avec leurs pieds pleins de poussière et dans le soleil couchant - on a appuyé sur le déclencheur ils sont partis avec la photo ils couraient sur le bitume ils couraient en criant.

Notes

[1] (...) le soleil se couche et il fait chaud Ramallah tu marches avec elle dans la ville et les photos (...)

[2] (...) c’était un trou immense et pas la première fois que tu le voyais — tu aurais dit peut-être une trentaine de mètres comme ça dans la terre — et les sacs plastiques les pneus usés balancés dedans tout autour le grillage (...)

[3] (...) un type en bas est là sur sa chaise qui boit du café du thé — le paquet de cigarettes toujours sur une petite table — les sacs de ciment les morceaux de briques de la brique blanche et les ombres à travers les fenêtres à travers l’immeuble — les pièces noires les pièces au soleil — les déchets tous autour comme des montagnes (...)

[4] (...) tous à jouer avec les fusils en bois dans leurs mains les bouts de plastiques au bout d’une petite corde pour se le mettre sur le dos la poussière sur leurs pieds leurs mains — les tee-shirts troués le soleil il se couche derrière ils jouent à la guerre (...)

(...) cette photo existe — elle est quelque part entre leurs mains elle est où — ils l’ont balancée — ils sont arrivés au camp ils ont montré à tout le monde leur photo ils ont posé là devant avec leurs armes en plastique leurs pistolets en bois — avec leurs pieds pleins de poussière et dans le soleil couchant — on a appuyé sur le déclencheur ils sont partis avec la photo ils couraient sur le bitume ils couraient en criant (...)

SPIP | squelette | | soutenir les auteurs | ISSN 2495-6910 | Suivre la vie du site RSS 2.0