journal permanent | 18 novembre 2015

mercredi 18 novembre 2015, par sebmenard

Le matin je corrige des textes – ça veut dire que je relis des textes de la série « Alors on avait voulu rouler vers l’est » – c’est pas pour les erreurs c’est pour alléger pour voir ce qui tient – pour voir aussi si ça tient dans l’ensemble – parce que le dispositif est complexe et qu’on a toujours beaucoup trop de choses à dire – et donc c’est ça le grand truc : tranquille (pour ce qui est de ce texte : encore du boulot — tout ça c’est une histoire et tu ne t’es pas encore libéré mon vieux).


Des trucs que je mène en même temps :

  • une série atelier de création mobile mais qui dépasse largement tout ça
  • une série désirs
  • les monstres des chemins
  • alors on avait voulu rouler vers l’est
  • des images.

Donc il faut du temps beaucoup de temps – je pense vraiment à chercher des résidences on appelle ça comme ça – mais je ne sais pas comment faire voilà le truc – je ne sais pas comment on fait ça – il y a beaucoup de choses qu’on ne sait pas – et doucement doucement doucement.

SPIP | squelette | | soutenir les auteurs | ISSN 2495-6910 | Suivre la vie du site RSS 2.0