journal permanent | 29 janvier 2016

vendredi 29 janvier 2016, par sebmenard

Fondu — c’est gris.


Me souviens qu’en cours de route je notais des kilomètrages et le temps — la vie en ville nous coupe de ça — dans quelques semaines nous serons à nouveau dans une cabane.


Levé tôt pour bosser alors on avait voulu rouler vers l’Est — l’évolution est tellement large que ce qui est en ligne ne peut s’appeler autrement qu’un brouillon.

Étrange comme aujourd’hui tout apparaît clair alors que la veille — mais il s’agit de travailler sur la durée (garder l’énergie — la même ? — jusqu’au bout) (qu’est-ce que c’est ?).

SPIP | squelette | | soutenir les auteurs | ISSN 2495-6910 | Suivre la vie du site RSS 2.0