journal permanent | 8 mars 2016

mardi 8 mars 2016, par SebMénard

Farakla.

Beau temps. Sué.


Terminé de recopier les notes — ajouté quelques corrections — c’est lent — je sais que la fin ne tient pas comme ça — j’attends ma porte — et puis j’attends aussi de retraverser les Balkans — Macédoine et Serbie pour cette fois — il y aura aussi la Hongrie l’Ukraine et la Pologne — je ne sais pas si c’est pour ce récit — appelons-ça un récit c’est plus commode (mais je ne sais pas ce que c’est) — mais ces territoires — peut-être pour reparcourir le souvenir.


En rentrant de la taverna : une bête pour feuler on dirait un feulement mais une feulement très sauvage on ne sait pas ce que c’est cette bête à la fin — puis du riz des lentilles et de la salade des feuilles sauvages qu’on attrape dans le jardin.


Lecture : Édouard Levé — Autoportrait.

SPIP | squelette | | soutenir les auteurs | ISSN 2495-6910 | Suivre la vie du site RSS 2.0