journal permanent | 15 avril 2016

vendredi 15 avril 2016, par sebmenard

Skopje (Macédoine) — Vranje (Serbie).

90km.

Beau temps. Vent de face. 640 mètres de dénivelé positif.


À la fronière on prend l’autoroute la highway comment appellent-ils ça — on double des files de bagnoles des camions combien de camions à attendre — on roule plein nord en fait désormais.


Pas oublier — des notes — quitter Skopje — traverser la ville — depuis le coin où nous avons dormi puis traverser les boulevards — panneaux publicitaires — bus rouges à deux étages Hitong je crois que c’est leur nom — la place centrale les dizaines de statues tout ça tout alentour on dirait du carton en fait — de faux radeaux pour quels lieux de restauration immondes — les gens dans le centre — le bitume enfoncé (je veux dire : ramolli sous le poids des camions des bus) — à un moment un type en scooter arrive il lâche sa machine sur un trottoir et il court sur l’asphalte — d’un geste de la main il stoppe des bagnoles et récupère là — au milieu — quelque chose smartphone peut-être — ne pas oublier encore : les étudiants vers ce lieu d’étude vers le sud-est sans doute (certains rient mais pourquoi) — les trottoirs défoncés les mini-market (ou le green market c’était sur ce grand boulevard au début) — voilà puis ensuite traverser l’autoroute et faire route vers le nord-est — suivre les mosquées par exemple et sentir le gasoil des bagnoles — ceux qui te passent tout proche ceux qui klaxonnent — les bêtes mortes charognes ou la côte altitude côte à 500 mètres à la décharge en haut (un gars dans sa bagnole percute un jeune chiot) (au loin les sommets enneigés) — c’est la route de Koumanovo en fait ne pas oublier ne rien oublier.


Pour Skopje ça pourrait être : en quittant pour le nord - en quittant pour le sud.


Au soir entre des routes — si tout s’arrêtait ce serait magnifique — c’est déjà beau — mais le son des bagnoles.


Des chiens — des plastiques brûlés - des pneumatiques — de l’air frais.

SPIP | squelette | | soutenir les auteurs | ISSN 2495-6910 | Suivre la vie du site RSS 2.0