journal permanent | 4 juin 2016

samedi 4 juin 2016, par SebMénard

Saari — Forêt de Jarvenpää.

45km.

De beau à frais. Vent tournant mais globalement du nord. On va tranquillement.


On réfléchit à beaucoup de plans. C’est autant pour les semaines à venir que pour les mois qui suivent.


Un gars dans un rade de Jarvenpää nous offre une bière et un sirop. Un autre parle des rivières de Laponie — des eaux claires de Norvège — des soleils qui ne se couchent plus et de sa propre désolation face à son ivresse — c’est comme ça le nord il dit — moi j’ai un récit de l’est à terminer — et déjà des plans pour la suite (les Vikings étaient-ils vegans ? je me suis dit l’autre jour et continue) (si tu cherches bien il y a déjà des choses) (en combien de temps mettre assez de ronds pour cette autre exploration ?)


Dernier bivouac ici probablement. Étrange. J’ai pas trop les mots encore.


Dans l’immédiat sans doute : des boîtes à images — des petits textes — ça déjà. Aller doucement.


Où ai-je notée cette piste pourtant très simple — des communautés lointaines à redécouvrir — des habitudes et des dingues — de la vie des routes — je pense à Michaux bien sûr à Kakfa et d’autres encore. D’abord relire.

SPIP | squelette | | soutenir les auteurs | ISSN 2495-6910 | Suivre la vie du site RSS 2.0