journal permanent | 17 juin 2016

vendredi 17 juin 2016, par SebMénard

on irait chercher la bête en nous

qui est la bête qui est le monstre qui est l’animal

le poème de nos nuits douces & franches

qui cherche un ours

notre besoin de tendresse est infini

nous cherchons une voix

nous cherchons un souffle

on marchait dans la rue aux loups

j’ai gardé le bâton bleu de nos paroles

de la poésie de bête et des corps

poèmes de bêtes et autres souffles

souffles

(sous-titre : « a fourteen track EP »)

SPIP | squelette | | soutenir les auteurs | ISSN 2495-6910 | Suivre la vie du site RSS 2.0