journal permanent | 20 juin 2016

lundi 20 juin 2016, par sebmenard

Qui rêve encore. Il pleut et les vents soufflent tout. Tu cherches un titre à quoi. Tu te relis commment. Tes points d’interrogation : tes lèvres bougent à peine et tu ne produis aucun son. Le ciel est gris. Les haïkus ne changent rien. Il n’y a plus de cabanes. Il n’y a plus de routes. Il n’y a plus de soleils. On attend. Finalement. Et pourtant — tout tient. Serre serre.

SPIP | squelette | | soutenir les auteurs | ISSN 2495-6910 | Suivre la vie du site RSS 2.0