journal permanent | 29 juin 2016

mercredi 29 juin 2016, par sebmenard

Pour planter des plants de tomate tu peux creuser un trou dans l’herbe on dit c’est de l’herbe de prairie — on y met au fond un mélange de plantes en décomposition (cette odeur) et des tressages d’orties fraîchement coupées — de l’eau de l’eau tu mélanges tout et tu y poses les plants de tomate (incliner légèrement) — par exemple on pourrait se raconter des histoires en même temps toutes les choses qu’on n’a pas faites ensemble et d’autres encore. Peut-être que les plantes tu pourrais les laisser courir sur l’herbe par exemple. Peut-être que tu pourrais mettre des choux au travers. On aimerait bien avoir un terrain. Tout ça ce sont des choses qu’on répète ou qu’on dit une fois. Plus tard quelqu’un dit qu’on peut oublier les tomates. Quelqu’un dit ce sera des tomates de novembre. Quelqu’un dit qu’on n’entre pas dans la salle avec un bouchon sur la bouteille. Il faut écrire au maire. Quand tu mélanges tout ça fait peur. Des phares dans la nuit. Beaucoup de rires.

SPIP | squelette | | soutenir les auteurs | ISSN 2495-6910 | Suivre la vie du site RSS 2.0