Lointains & possibles (13)

samedi 5 novembre 2016, par sebmenard

Il s’agit de peu de choses, ils le savent. La forme d’une nuage. La courbure d’une colline. Le sens du vent. La couleur des herbes. Il peut s’agir du printemps ou d’autres temps. Ils poussent leurs corps à travers la carte. Ils s’arrêtent devant une maison et demandent des vivres. Ils empochent les morceaux de pain, les flacons, les tisanes, les fruits et les légumes. Ils collectent des petits morceaux de bois, des plumes. Ils ne savent rien des Indiens, c’est vrai. Leurs yeux c’est des attrapes-rêves.

SPIP | squelette | | soutenir les auteurs | ISSN 2495-6910 | Suivre la vie du site RSS 2.0