journal permanent | 12 octobre 2016

mercredi 12 octobre 2016, par sebmenard

Le truc ça serait d’ouvrir les fichiers (non les piles de fichiers) sur la gauche de l’écran et ça s’écrirait (c’est sûr) — n’arrive pas à dépasser ces trucs à finir. En cours. Ou presque. En suspens. Journal tais-toi. À la médiathèque John Fante Pirotte Metz Page & Faucompré. Au marché des champignons. Le mot civet de champignon tu sais ce que ça veut dire ? Marchant dans les allées je me dis me répète confirme j’aime j’aime beaucoup les biliothèques.


Les livres sont chers mais j’en achète tout de même. Parfois — sur les sites en ligne — ou dans les commentaires des journaux — on peut lire que c’est trop cher (i.e. quelqu’un dit « c’est trop cher ») — passé vingt (20) euros c’est trop cher en général. Je ne sais pas quoi en penser. Je ne suis pas sûr de souhaiter en penser quelque chose. Dernière occurrence notée dans cet article à propos du Je paie d’Emmanuel Adély.


J’avais cette idée de chronique qui traînait depuis quelques temps. J’essaie. Il faut toujours essayer. Quitte à rater. À très bien rater. À rater comme un dingue. Et je note ici. Et je note ailleurs. Et j’attends une livraison de carnets. Et je regarde des recettes de Caffenol. Je sais le plan. On va chercher ces vieilles pellicules. On va les trouver même. Et on va les développer même. On va développer ces vieilles pellicules ou bien : dans du Caffenol. Et puis ce sera le début de ce récit (ça commence dans le brouillard).

SPIP | squelette | | soutenir les auteurs | ISSN 2495-6910 | Suivre la vie du site RSS 2.0