Lointains & possibles (31)

mercredi 16 novembre 2016, par sebmenard

Puis ils ont chaud et soif. Là-bas, des chevaux sauvages, des arbres, des ombres et des herbes. Eux s’arrêtent, boivent et écoutent le son des sabots. Le son des flots. Les vents, les feuilles. L’air est chaud. Il y a des insectes. Ils s’endorment. Épuisés corps brûlant. Les bêtes, elles, veillent sur eux.

SPIP | squelette | | soutenir les auteurs | ISSN 2495-6910 | Suivre la vie du site RSS 2.0