journal permanent | 12 novembre 2016

samedi 12 novembre 2016, par sebmenard

(longue insomnie cerveau complètement allumé) (je sais que demain 14 novembre c’est une grande grande lune) (j’aimerais la voir) (penser à prendre : boussole et carte mémoire)


J’ai ce texte venu dans la nuit et son auteur. Érika Praf. Je garderais pas forcément ce nom. Mais l’énergie du texte, oui. Troublante langue qui nous vient la nuit. Quelque chose du genre :

 « Mangeons des silences. Nommons des vents. Apprenons le nom des fleurs — le nom des plantes. Absorbons des feuilles. Désignons les champignons. »

C’est pas ça. C’est juste cette énergie là. Cris de la poussière donc.

SPIP | squelette | | soutenir les auteurs | ISSN 2495-6910 | Suivre la vie du site RSS 2.0