sous-titre

mardi 10 janvier 2017, par sebmenard

 

 

 

 

Où l’on apprend que les membres de la génération poussière-poussière tinrent réunion secrète.

Où l’on précise qu’ils suivirent règles, politesses, et cheminements.

Où l’on dit qu’ils déclamèrent.

Puis ce fut désordre & vacarme & désastre.

Ils ont pris note, ils ont enregistré. Ils ont gardé traces. Ici commence leur conte, bazar, fait d’erreurs, d’oublis, de rectifications, récritures, imperfections TRÈS NOMBREUSES, ensemble perdu, caché, enfoui, dans brouhaha ordinaire, dans brouhaha de langue, dans brouhaha-brouhaha.

(et même pas peur
des exagérations)

 

 

 

 

SPIP | squelette | | soutenir les auteurs | ISSN 2495-6910 | Suivre la vie du site RSS 2.0