Toutourne

mercredi 18 janvier 2017, par sebmenard

Et qui lisent que la guerre est permanente, que certains se trompent, que la contestation gagne. Et qui ferment les yeux. Et qui rouvrent les yeux. Et qui lisent. Lentement. Lentement lisent. Attendent quelques instants. Et qui ferment les yeux. Et qui micro-secondes. Et qui tournent. Tout tourne. Toutourne lent.

SPIP | squelette | | soutenir les auteurs | ISSN 2495-6910 | Suivre la vie du site RSS 2.0