journal permanent | 11 janvier 2017

mercredi 11 janvier 2017, par sebmenard

Trois (3) heures pour ce petit texte de quelques centaines de caractère — ah ça en poésie qu’il faut laisser venir, venir, lentement venir parfois, à force de lecture, de relecture, d’errance, de respiration, d’observation immobile du jardin, tournage de page, consultation de compte bancaire (ne change rien) — et que voilà venu, à force de tout ce travail, à force d’outillage, de reprise, de couturage, de rapiécage, et que voilà venu (idem : à faire dâl ou quelque chose comme ça, mélange de lentilles vertes, d’oignons, de pommes de terre, de topinambours, de carottes, de choux, et reste de gratin, et curry venu là comment, puis du persil, beaucoup de persil).


Dans le casque, la voix de Marie Cosnay (et la musique de Vincent Houdin), avec le texte entier , chiffres à l’appui.

SPIP | squelette | | soutenir les auteurs | ISSN 2495-6910 | Suivre la vie du site RSS 2.0