journal permanent | 14 janvier 2017

samedi 14 janvier 2017, par SebMénard

Karl Dubost accompagne d’une photographie de la lumière sur un mur la note qui suit (ou l’inverse) :

 « Sur ce coin de mur, les matins intimes prennent feu. Le corps engourdi par le sommeil, le pin déclare son parfum dans l'ombre aurifère. J'ai encore le souvenir de nos mains sur le tronc. L'arbre est mon ami. Je lui présente l'enfant. »


Combien de s à alentour ? Combien de majuscules à l’Est / à l’est ? Combien de nuits à attendre ? À quand les nouvelles chevauchées ? Écouter un peu de musiques grecque sur une web-radio ? Poser des questions aux vides ?

Résonances.

SPIP | squelette | | soutenir les auteurs | ISSN 2495-6910 | Suivre la vie du site RSS 2.0