Accueil du site > Publications > Notre Est lointain, éditions Publie.net

Notre Est lointain, éditions Publie.net

mercredi 19 avril 2017, par SebMénard

Notre Est lointain est la version course-poursuite de son frère jumeau, Notre désir de tendresse est infini. Il a paru le 19 avril 2017, aux Éditions Publie.net, dans la collection La Machine Ronde. Postface de Mahigan Lepage. Présentation sur le site de l’éditeur.

 « Ce serait l’histoire des bêtes ce matin-là. L’histoire d’un col passé à pied et de l’orage. L’histoire des soupapes. L’histoire des héros sans nom qu’on s’obstine à chercher — une course-poursuite avec les étoiles. »

Notre Est lointain est (probablement) né de nombreuses explorations de l’Est européen. Débutée il y a plusieurs années, son écriture s’est finalement accélérée (course-poursuite !) pendant la dernière de ces explorations (qui eut lieu « à » vélo). La version live de ce texte constitue une lecture sonore : sélection de textes, looper, et sons enregistrés sur la route.

Quatrième de couverture :

Sur les routes de l’Europe, le long des fleuves interminables, sous le soleil, dans la poussière, toujours en mouvement, que cherchent-ils ?

Les héros de cette histoire se racontent au « nous ». Ils se déplacent en voiture, en vélo ou à pied. Ils dorment dehors ou chez l’habitant, ils écoutent leurs récits et ils partagent leurs danses. À défaut d’une même langue, c’est un élan commun qui les portent les uns vers les autres.

Alors que le monde alentour, le nôtre, n’en finit plus de sombrer dans sa propre caricature, ils partent vers des contrées où les rêves sont encore possibles.

Dans ce western de l’Est et d’aujourd’hui, les explorateurs sont doux et sincères. Indiens d’un soir entre les étoiles, ils ont pris le Danube pour guide et leur quête intime et magnifique, mille fois échouée et mille fois recommencée, ne connaîtra aucune frontière.

Le récit a été épaulé, lu, relu, corrigé, tendu et propulsé par Mahigan Lepage et Guillaume Vissac. Couverture, graphisme, création : Roxane Lecomte. Photographie de couverture : AnCé t.

À la Librairie Charybde, voici ce qu’on en dit :

 « Aux accents de Jack Kerouac et d’Hubert-Félix Thiéfaine, d’Allen Ginsberg et de Boban Marković, de Richard Brautigan et de Gogol Bordello, semblant se démultiplier entre de possibles Portes de Fer issues du formidable « Last and Lost » et de bien réelles estrades de Guča ou d’ailleurs, une mythologie contemporaine se forge et se reforge inlassablement ici, prenant selon les moments des camouflages liturgiques dignes de Saint-John Perse (« On ne quitte pas le temps des viandes comme ça ») ou des raccourcis souverains échappés d’une improvisation poétique affranchie de sa prise de note et de sa photographie, pour ne plus exister que dans l’instant, l’envolée et la projection. »

Le livre est disponible en ligne, en numérique ou en papier (pour l’achat de la version papier, la version numérique est offerte) : sur le site de l’éditeur, chez votre libraire habituel (en stock ou sur commande), et dans toutes les librairies en ligne.

144 pages
ISBN papier 978-2-37177-488-9
ISBN numérique 978-2-37177-165-9
15€ / 4,99€

Extraits disponibles : format epub ou pdf.

ePub - 297 octets
PDF - 139.3 ko
SPIP | squelette | | soutenir les auteurs | ISSN 2495-6910 | Suivre la vie du site RSS 2.0