journal permanent | 4 avril 2017

mardi 4 avril 2017, par sebmenard

Au marché il pleut au marché il y a de la rhubarbe et des flaques-flaques-flaques — tu te répètes de plus en plus et amener de jeunes gens à déambuler dans la ville, à écrire dans la ville, à marcher au bord du fleuve (par exemple), n’y changera rien — presque rien / retenu — sans doute — et le soir comment dire ça autrement le ciel est en feu.

SPIP | squelette | | soutenir les auteurs | ISSN 2495-6910 | Suivre la vie du site RSS 2.0