journal permanent | 19 avril 2017

mercredi 19 avril 2017, par sebmenard

Aujourd’hui, parution de Notre Est lointain et Notre désir de tendresse est infini.


Quitter les villes serait peut-être un récit fragmenté, et qui démarre avec des géolocalisations (par exemple des noms des latitudes longitudes) + des chants (cette voix, apparue dans Notre Est lointain).


 

 

 

des petits objets fabriqués à la main de l’autre côté de l’Atlantique
des couteaux pliants

de la bière artisanale

du pain
ces choses-là

(auxquelles ajouter
par exemple

le rêve d’un lieu, d’un terrain
où vivre)

 

 

 

SPIP | squelette | | soutenir les auteurs | ISSN 2495-6910 | Suivre la vie du site RSS 2.0