Accueil du site > Carnets | SebMénard > La réserve > Lepage, Mahigan | Le fleuve colère

Lepage, Mahigan | Le fleuve colère

vendredi 14 juillet 2017, par SebMénard

 « si ta colère était un fleuve
son cours, une histoire

et chacun de ses phénomènes
un événement
un épisode

ta colère aussi
lecteur
ta colère
la nieras-tu ?

je ne peux que la brèche
le geyser t’appartient

j’ai entrepris d’explorer les rives de ton fleuve
le fleuve colère
j’ai entrepris de plonger dans ses eaux
de décrire sa faune
de remuer ses fonds

j’ai entrepris de suivre ses serpentements
de noter ses ruptures
ses gouffres
et ses résurgences

j’ai voulu en exposer les formes
en chercher le vocabulaire
en réveiller la force
la turbulence

j’appelle cela
une hydrographie

pas un savoir
pas une science
mais une graphie
une écriture

écriture des eaux
écriture du fleuve
comme un dessin
une carte griffonnée
d’une main secouée
de fureur
et de rire noir

une hydrographie
de la colère
 »

pp. 9-11

 

 

 

 « on parlait des fleuves fauves et des rivières sauvages
sans aucune fauverie
sans la moindre sauvagerie »

p. 85

 

 

 

 « tu faisais le beau
n’ayant pas encore compris
qu’il n’y a pas plus laid
qu’un loup qui fait le chien »

p. 111

 

 

 

 « mais quelque chose en toi
s’était réveillé
qui ne s’apaiserait plus

une onde
appelée
à grandir »

p. 136

 

 

 


Lepage, Mahigan, 2017, Le Fleuve colère, Éditions du Noroît.

SPIP | squelette | | soutenir les auteurs | ISSN 2495-6910 | Suivre la vie du site RSS 2.0