journal permanent | 27 juin 2017

mardi 27 juin 2017, par sebmenard

CulturesMonde au réveil. L’émission s’appelle De Jack Kerouac à Nicolas Bouvier : la route c’est la vie. Mais que raconte-t-elle ?


Pile de bouquins posés à côté qui grandit.


À recopier des textes de Daniel Biga. J’ai corné trop de pages. J’ai marqué trop de passages. Je saurai (peut-être ?) y revenir. Envie de lire le tao. Peut-être un qui traîne dans la pile à côté. Mais Biga : toujours cette même bouffée d’air, d’oxygène, cette respiration. Relire Biga. Toujours relire Biga.

(liste p. 59 — noms de plantes « génie populaire ses superbes dons d’observation d’humour »)


Cherchant lieu ou bosser : médiathèque de la grande ville à côté (mais : manqué le train qui pouvait y conduire) (et la voiture… soixante bornes pour ça), garage (mais : poussière, déchets, tri à faire…), bureau (envahi), jardin (table manquante, pluie prévue), au bord du fleuve (pour y lire, oui), caravane (c’est faux : il n’y en a pas…)

SPIP | squelette | | soutenir les auteurs | ISSN 2495-6910 | Suivre la vie du site RSS 2.0