journal permanent | 12 juillet 2017

mercredi 12 juillet 2017, par SebMénard

Jour à à acheter un livre sur la permacité dans une librairie qui s’appelle Myriagone et jour à recopier un poème de James Sacré dans un livre (et leçons et coutures) de Jean-Pascal Dubost

 « Il arrive que des idées de plan et d’organisation du livre
Donnent de la satisfaction à cause d’un sentiment qu’on a
Que tout va s’arranger pour que ça t’emporte lecteur.
On finit par oublier, le livre quand même
Se continue
Autrement qu’on l’avait prévu.
Mais tout ça qu’on a pensé
Sans doute accompagne. À l’occasion mieux
Que si on s’était tenu
À ce projet de mise en forme.
En fait on ne sait plus
Si quelque chose a disparu. »

(in. America Solitudes, André Dimanche, 2010) .

(…) et jour à mettre dans la bouche (mais qu’est-ce que c’est que cette bouche ?) des Lointains, des morceaux de carnet, des morceaux de monstre, des questionnements, dans le flux et DANS LE FLOU, terriblement flou, rouleau-monstre — jour à (…)

SPIP | squelette | | soutenir les auteurs | ISSN 2495-6910 | Suivre la vie du site RSS 2.0