Dans silence

samedi 21 octobre 2017, par SebMénard

 

 

 

je suis dans silence
suis là
dans silence

 

 

 

dans silence
de chevreuil

dans silence
de cerf

dans silence
de cheval — de cheval
sauvage

 

 

 

dans silence
de sanglier
peut-être
je suis dans un train de silence
« je suis en train de sanglier »

 

 

 

je suis dans silence
dans silence de forêt
silence de sous-bois
silence de feuille
tourbe
silence de bête

j’écoute

 

 

 

je suis dans le pas
dans le sabot
dans l’ongle
dans pied
pied
pied à terre

je suis dans la trace
et je silence
dans calme

dans le gland qui tombe
du chêne

gland tanique tanique le gland
mais comestible

 

 

 

je suis dans ça
je suis ici

maintenant

 

 

 

C’est-il possible alors de taire, de taire, de taire un coup — un bon coup de faire silence de la fermer, de la fermer une fois pour toute — et que ça se taise à l’intérieur, et que ça se terre, et poussière, et boue, et flaque, et fosse, et mare, et pan voilà qu’un chasseur là-bas « pour un peu » je m’allongeai au sol tapi là.

 

 

 

dans ça
dans ce silence

la vie ça la vie oui
la vie forêt
la vie

 

 

 

SPIP | squelette | | soutenir les auteurs | ISSN 2495-6910 | Suivre la vie du site RSS 2.0