journal permanent | 12 octobre 2017

jeudi 12 octobre 2017, par sebmenard

Ai veillé hier au soir, lisant le Refonder de Fred Griot. Annotant beaucoup. Relevant des pistes de lecture. Passionné. Puis lecture de Requiem de guerre (Franck Venaille) dans le matin. Ensuite : matinée entre lectures et rédaction de projet. Ou bien trouver un « travail » ?


Antoine Emaz sur France Culture. Un podcast de 2012 je crois. Écrire. Accumulation, matière, et ensuite au travail pour du poème ou pour du carnet (livres de notes…). Matière de base.


Lisable — Prigent.


Sur l’île Batailleuse. Je pédale. Je roule. J’observe. Je note après coup (et récolte sur la rive en face beau petit sac de châtaignes).


À écouter Jean-Pascal Dubost dans le soir. Dans le noir. À lire Refonder.


Quant à la châtaigne, ne la panifions pas, elle si bonne à manger tout simplement cuite à l'eau. (Antoine-Alexis Cadet de Vaux, Moyens de prévenir le retour des disettes, 1812)


Rien écrit à part : projet en cours, enregistrement sonore, quelques relectures, un truc étrange commencé il y a peu. Ne sais plus rien. Tenir dans ça.

SPIP | squelette | | soutenir les auteurs | ISSN 2495-6910 | Suivre la vie du site RSS 2.0