journal permanent | 23 novembre 2017

jeudi 23 novembre 2017, par sebmenard

Dans le journal de Joachim, je trouve souvent matière à pense — je le dis comme ça parce que penser me paraît moins animal :

“Il n’y a pas d’opposition possible car il est impossible de s’appuyer sur quelque chose de tangible pour s’opposer.

Le seul moyen d’éteindre ces contre-feux réactionnaires est de rendre l’incendie encore plus grand.

Non. Pour le moment je ne crois pas qu’il y ait de (trop de) points communs, dans la forme, entre Sans, Arthur Maçon, C’était, Village, La Crise, et #Hh. Mais pour la suite ?

une explication est que chaque civilisation qui arrive au point de découvrir les ondes radio, l’atome, la relativité, ou rien de tout ça mais l’équivalent d’un stade de développement avancé, celle-ci en même temps consomme ses ressources, les épuise, détruit sa planète, son système planétaire avant d’avoir pu le quitter) tout en sachant qu’il n’y a même pas besoin de bombe pour empoisonner la planète”


Visionner une vidéo évoquant les « plus-que-probables catastrophes à venir » tout en écrivant le passage Varna d’un genre d’ensemble de matériaux et espaces vides pour un récit — ça peut faire passer par une phase d’abbatement extrême et un optimisme lumineux en quelques minutes, secondes. Et parfois l’inverse. Comme souvent. Ça questionne aussi fortement écrire (entre autres choses). Je pense alors à A. mais je ne sais pas le dire.


Bergounioux p. 20 de Simples, magistraux et autres antidotes : le radeau !

 « Je n’ai jamais vu personne, les deux ou trois fois qu’un besoin de vigueur, une faim de fer m’a conduit là. Le seul être vivant que j’ai croisé, et qui ne l’était déjà plus, fut un chien littéralement coupé en deux par un train. Ses organes aux couleurs tendres, navrantes, étaient exposés à même le ballast, de part et d’autre du rail meurtrier. Ils me gênaient, quoique je me sois efforcé de ne pas y penser, de porter mon attention sur l’ouvrage afin d’en extraire les bienfaits. »

p. 32

 « Les insectes prouvaient qu’une existence est possible, à même la terre, sous bois, qu’elle peut même biller d’un certain éclat. Ceci à la condition de ne se montrer jamais sous peine d’anéantissement. »

p. 51

SPIP | squelette | | soutenir les auteurs | ISSN 2495-6910 | Suivre la vie du site RSS 2.0