journal permanent | 21 juillet 2018

samedi 21 juillet 2018, par SebMénard

 « C’est cinq années de voyage, entrecoupées de haltes lucratives en hiver (chantiers en bâtiments pour Yves, restauration, usine ou vente pour moi), ont radicalement changé notre visino du monde. Souvent isolés, nous apprîmes le goût de la solitude, notre biorythme trouva son équillibre en égrenant l’heure solaire à laquelle nous restons fidèles. Nous aovns su fluidifier le temps, décompacter les heures et les rendres légères, au point qu’elles filent sans les voir s’écouler.

Au fil des jours, enterrant, par chemins et sentiers, nos humeurs citadines, doucement, la respiration est venue. »

Annick Bertrand-Gillen, les affranchis-jardiniers, éditions Ulmer.


Ai noté aussi : sorcières, de Mona Chollet.

SPIP | squelette | | soutenir les auteurs | ISSN 2495-6910 | Suivre la vie du site RSS 2.0