Blocs | 4

lundi 22 juillet 2019, par sebmenard

parce que c’est quoi
un poème-poème

Bernard Bretonnière, Ce qu’il faut de patience, éditions le Dé Bleu.

c’est vrai à la fin qu’est-ce que c’est tout ça et le reste ? des gouttes d’eau sur la vitre un coup de vent sur des feuilles sèches ou même un carburateur rouillé — j’ai noté encore comme surgit une grenouille sur l’asphalte, deux phares dans le noir et un trou dans la nuit ou même : le vent d’ouest — tout ça c’est la même chose : manifestation sans banderole ou slogan, manifestation de la pachamama ou plutôt du néant, du grand vide, un poème-poème ça voilà un signe du néant dans le grand tout — un joueur de flûte bossu puisque Sumer avait déjà inventé le poème en prose en même temps que le poème-poème1 alors la poésie hein la poésie et les poèmes, les poèmes et la poésie, la poésie et blablabla un joueur de flûte bossu transportant des graines de néant dans son grand sac.

  1. Claude Roy, Le travail du poète ↩︎
SPIP | squelette | | soutenir les auteurs | ISSN 2495-6910 | Suivre la vie du site RSS 2.0