Blocs | 98

mercredi 18 septembre 2019, par sebmenard

mais croire qu’on trouve solution en écrivant de la poésie : plutôt retourner à la nuit, au dehors, se libérer du dedans à travers un haïku de mille vers ou à travers l’imagination des rives de la Mer de Pannonie.

Tout texte est un stock d’informations qui traversent le temps. La stratigraphie des roches, les couches de pollen dans un marécage, la croissance en cercle concentrique d’un tronc d’arbre peuvent tous êtres considérés comme des textes.
Gary Snyder, « Gramaire fauve », in. La pratique sauvage

SPIP | squelette | | soutenir les auteurs | ISSN 2495-6910 | Suivre la vie du site RSS 2.0