journal permanent | 5 décembre 2020

samedi 5 décembre 2020, par sebmenard

dans la rue la ville
par 4 degrés
et sous la pluie

(dans le corps
ce froid humide et liquide
d’un printemps
en Hongrie)


le poème de Roger Lahu
s’appelle
« poème d’un samedi matin
sur un parking de supermarché »
et souvent j’y repense
comme
ce jour d’hui
samedi aussi
gris vent d’ouest
et froid et flotte
le style est une question de détails
je lis ça
sur le mur de l’autre côté
de la 2x2 voies
les automobiles
au grand fracas
des pneumatiques
des machines mathématiques
filent incessantes
ici
chacun
enfourne son sapin
dans le coffre
de son S.U.V.
quelle étrange
vie
j’écris
un poème
qui demande
ce que tu fais

SPIP | squelette | | soutenir les auteurs | ISSN 2495-6910 | Suivre la vie du site RSS 2.0