Accueil du site > Carnets | SebMénard > Carnets des plaines > contes des plaines... > conte : le type avec une blouse blanche

conte : le type avec une blouse blanche

vendredi 14 octobre 2011, par sebmenard

retour au sommaire

retour à la planche-contact

retour au collage #chef rat


troisième version

Avec une blouse blanche et la gueule dingue — entre le béton entre les rats — ils l’appellent « chef rat » lui — avec une blouse blanche et qui rit sans cesse et qui parle dans sa langue à lui il parle sans fin il pose des questions c’est toujours les mêmes — il a une blouse blanche et une machine à pulvériser des liquides elle fuit sur le béton — c’est un liquide qui sent fort et lui il a une blouse blanche et il rit sans cesse et il gueule dingue entre les rats ils l’appellent « chef-rat » mais personne ne doit le savoir — il a une blouse blanche et la gueule dingue entre le béton entre les rats il pulvérise des liquides âcres et rit seul devant les portes condamnées.


seconde version

avec une blouse blanche et la gueule dingue - entre le béton entre les rats - ils l’appellent « chef rat » lui - avec une blouse blanche et qui rit sans cesse et qui parle dans sa langue à lui il parle sans fin il pose des question c’est toujours les mêmes - il a une blouse blanche et une machine à pulvériser des liquides elle fuit sur le béton - c’est un liquide qui sent fort et lui il a une blouse blanche et il rit sans cesse et il gueule dingue entre les rats ils l’appellent « chef-rat » mais personne ne doit le savoir - il a une blouse blanche et la gueule dingue entre le béton entre les rats ils pulvérise des liquides âcres et rit seul devant les portes condamnées.


première version

avec une blouse blanche et la gueule dingue entre le béton entre les rats - chef rat ils l’appellent chef rat - avec une blouse blanche et qui rit sans cesse et qui parle dans sa langue à lui dans sa langue il parle il pose des questions il n’écoute aucune réponse chef rat - il a une blouse blanche et une machine c’est comme un pulvérisateur c’est une machine à pression qu’il pose sur le béton et elle fuit - c’est un liquide qui sent fort et lui il a une blouse blanche et il rit sans cesse et il gueule dingue entre le béton entre les rats ils l’appellent chef-rat mais personne ne doit le savoir surtout promets-moi - tu ne le répèteras pas - il a une blouse blanche et la gueule dingue entre le béton entre les rats chef-rat pulvérise une liquide âcre et rit seul devant les portes condamnées.

SPIP | squelette | | soutenir les auteurs | ISSN 2495-6910 | Suivre la vie du site RSS 2.0