conte : les poignées de main

vendredi 21 octobre 2011, par sebmenard

quand il arrivait il attendait que tous soient là - il descendait d’une grosse bagnole vitres teintées et les photographes et les caméras étaient au plus près - tout était bien organisé - quand il arrivait il attendait que tout soit bien mis et il s’avançait il tendait sa main il aimait serrer des mains - il serrait des mains il posait des questions il demandait comment ça va il demandait à quelle heure on s’était levé et puis il filait il filait - il n’écoutait pas il marchait tout allait très vite il arrivait il serrait des mains il posait des questions il filait il n’écoutait pas il demandait si on était content de le voir tout est chronométré - devant les bâtiments des jeunes filles l’attendaient et elles souriaient.

SPIP | squelette | | soutenir les auteurs | ISSN 2495-6910 | Suivre la vie du site RSS 2.0