croquis, 98

dimanche 4 décembre 2011, par sebmenard

seconde version

à matin c’est encore la nuit et tu assistes

en tremblant de froid

à la levée du jour à côté la route est blanche glace

à côté ils ont allumé un feu de bois dans l’herbre à côté

y’a une bête elle attend de mourir

première version

avec un couteau dans la main et une odeur de peau grillée

les herbes sont gelées et rouge sang

y’a l’odeur de l’eau de vie dans leurs gorges qui parlent

- 

à matin c’est la nuit et tu assistes

en tremblant froid

à la levée du jour à côté la route est blanche glace

et rien ne bouge à côté y’a une bête

elle attend de mourir

SPIP | squelette | | soutenir les auteurs | ISSN 2495-6910 | Suivre la vie du site RSS 2.0