conte : au temps des cognassiers

samedi 10 mars 2012, par sebmenard

retour au sommaire

retour à la planche-contact

retour au texte précédent


troisième version

À l’époque des cognassiers c’était différent — le long de la rue principale ils avaient planté des arbres et donc tous les dix mètres on voyait des fruits — c’était à l’époque des cognassiers et les gens sortaient dans les rues comme ça s’ils voulaient des coings ils allaient prendre des fruits dans l’arbre là — à cette époque ils étalaient des peintures et le tronc des arbres était blanc blanc c’était pour les bêtes — c’était au temps des cognassiers quand il n’y avait pas de supermarché il y avait les arbres à fruit jaune jaune au bord des routes.


seconde version

à l’époque des cognassiers c’était différent - tout le long de la rue principale ils avaient planté des arbres et donc tous les dix mètres on voyait des fruits - c’était à l’époque des cognassiers et les gens sortaient dans les rues comme ça s’ils voulaient des coings ils allaient prendre des fruits dans l’arbre là - à cette époque ils étalaient des peintures et le tronc des arbres était blanc blanc c’était pour les bêtes - c’était au temps des cognassiers quand il n’y avait pas de supermarché il y avait les arbres à fruit jaune jaune au bord des routes.


première version

à l’époque des cognassiers c’était différent - tout le long de la rue principale ils avaient planté des arbres et donc tous les dix mètres on voyait des fruits - c’était à l’époque des cognassiers et les gens sortaient dans les rues comme ça s’ils voulaient des coings ils allaient prendre des fruits dans l’arbre le plus proche - à cette époque ils étalaient des peintures blanches blanches sur le troncs des arbres et c’était pour les bêtes et les insectes - c’était au temps des cognassiers et aussi quand il n’y avait pas de supermarché il y avait des arbres à fruits jaune jaune au bord des routes

SPIP | squelette | | soutenir les auteurs | ISSN 2495-6910 | Suivre la vie du site RSS 2.0