journal permanent | 17 novembre 2012

samedi 17 novembre 2012, par sebmenard

Gueule en vrac de la veille.


C’est sûr il faudrait faire une histoire de ses histoires.


Le soir je récupère une copie de notre site daté de dimanche dernier — puis je réinstalle le tout en ligne — tout réapparaît.


C’est un mensonge : ce journal permanent n’a pas été rédigé le 17 novembre 2012 et pourtant c’est bien des notes du 17 novembre 2012 et la plupart d’entres elles correspondent à la nuit du 16 au 17 novembre 2012.


C’était celui qui va partir au Sud c’était celui qui revient du Sud — c’était entendre (pas vraiment écouter) ce qu’un autre passe dans les baffles — le goût de la pâte à pizza de la bière c’est quelque chose — je crois bien qu’il y a eu quelque chose de l’eau-de-vie — et donc on avançait comme ça dans la nuit — c’était la vie dans le Lot c’était bosser sur des chantiers ou bien parcourir la ville sur la côte Ouest — il faudrait que j’ajoute un mot-clé à ce site (et que je fasse des groupes de mots-clés absolument combien de fois as-tu dis-ça) — il faudrait il faudrait il faudrait — c’était s’installer à son compte s’individualiser comme il dit — c’était quoi faire des mots des mots c’était quoi faire des images des images (et c’est la même chose — c’est la même chose) — c’était le vin naturel c’était parler d’un mot-clé du site comme ça bras dessus dessous avec quoi dans les mains — c’était regarder la nuit depuis le bitume du village c’était avaler des morceaux de fromage des croûtes de fromage et les flammes du poêle à bois — c’était ceci très exactement ceci : quand tu sais qu’il y a quelque chose que tu dois faire et la suite (combien de fois) — c’était construire une maison avec des conteneurs (on pourrait les prendre d’occasion ou bien neufs ou bien seulement la structure et on comblerait avec des murs en paille c’est ça des murs en paille) — c’était ça s’oublie vite.

SPIP | squelette | | soutenir les auteurs | ISSN 2495-6910 | Suivre la vie du site RSS 2.0