journal permanent | 7 décembre 2014

dimanche 7 décembre 2014, par sebmenard

François pose la question :

comment construisons-nous aujourd’hui nos cartes du monde ?

Je n’ai pas de réponse bien sûr mais je note en vrac :
- parcourir à pied/à vélo (à cheval ?) : quel écart

- la bagnole (ma propre construction mentale de l’Europe de l’Est actuellement : les routes)

- la nécessité de parcourir Ramallah à pied en 2010 (pour mieux comprendre ?) (et comme l’utilisation de la bagnole sur des routes difficile à trouver – car les cartes l’était – rendait difficile la construction de l’espace)

- pour notre projet à venir : garder ça en tête

- le besoin de posséder des cartes en papier (preuve : j’accepte l’achat de carte en papier pour le départ – je privilégie les livres numériques dans le même temps)

- le plaisir à regarder des cartes (exemple : au mur – sur l’écran...)

- la construction de Joachim Séné pour le site des Oloé me fascine encore (d’ailleurs…)

- lors des voyages avec les fantômes : nos cartes – comme on les épuisait – comme on les observait

SPIP | squelette | | soutenir les auteurs | ISSN 2495-6910 | Suivre la vie du site RSS 2.0