journal permanent | 9 février 2021

mardi 9 février 2021, par sebmenard

maintenant que les jours rallongent
j’écoute comme les eaux
s’écoulent
sur la terre
et comme cette attention à l’eau
au son de l’eau
semble faire vibrer quelque chose
en dedans
peut-être ça
s’appelle
vie


hauteurs d’Épiré

vent d’ouest
pluie froide

pincement les gouttes
presque neige dure
sur la peau les joues

j’observe la crue le fleuve
à l’étal

quelque chose calme
et la boue


Du reste : pas de grand galop (Mahigan Lepage). Je garde pourtant l’exercice quotidien. Le jogging de la langue (Guillaume Vissac). Je garde ça.

SPIP | squelette | | soutenir les auteurs | ISSN 2495-6910 | Suivre la vie du site RSS 2.0