journal permanent | 30 août 2021

lundi 30 août 2021, par sebmenard

mais d’étranges rêves me parcourent deux nuits de suite je m’échappe (nous nous échappons ?) d’un navire (deux nuits de suite même navire et pourtant : quel est-il ?) — et d’abord dans un peitt radeau gonflable en deux jours nous rallions terre accueillante puis dans sorte d’énorme coque en pierre cube flottant à travers océan, fleuve, rivière, je suis nous nous trouvons et nous arrivons à l’abri, au calme, au refuge — quoi faire de ça ?


maintenant que les jours s’effacent
je cherche une façon de trouver
le temps de produire
une belle partie de
ma petite nourriture
je dessine des plans
je cherche
ça


parfois le soir il passait comme des troupeaux de buffles, de bufflesses — il passait VRAIMENT des troupeaux de buffles, de bufflesses — on chantait la chanson du buffalo Jim bien sûr et je remets une bûche dans le poêle — c’est dans la nuit noire que les bêtes, leurs sabots et souffles haletant, et la boue, les pluies, la main sur la céramique chaude du poêle : quoi me va, les bêtes ou le feu, les deux ?

SPIP | squelette | | soutenir les auteurs | ISSN 2495-6910 | Suivre la vie du site RSS 2.0